consultations-specifiques - -violences-conjugales - victimes-de-pervers-narcissiques-et-peurs-existentielles-profondes

Consultations Spécifiques : Violences conjugales, Victimes de pervers narcissiques et Peurs existentielles profondes

Violences conjugales

Les violences conjugales sont souvent issues d’une convergence entre une histoire personnelle inscrite dans la violence, un type de caractère et de personnalité, la construction sociale de la différence de genres et un conflit sous-jacent ou une accumulation de conflits. La violence est rapport de force. Nous ne sommes pas dans une réciprocité mais bien dans une relation dans laquelle l’un affirme être le plus fort et veut assurer son pouvoir sur l’autre.

Emprise et Victimes de Pervers Narcissiques

Ce qui caractérise l’emprise pathologique, ce n’est pas l’emprise en tant que telle, mais bien ses dérives et transgressions, destructrices, addictives, qui exploitent la faiblesse de l’autre. Où se termine l’attachement ? Où commence l’abus ? Violences conjugalesagressions sexuellesincesteharcèlement moralsectarisme… Le pervers narcissique est un prédateur. Il assure son emprise et fait du mal car il ne peut faire autrement, et petit à petit la victime s’est mise à faire ce que le prédateur attendait d’elle… Encore une fois, (Se) sortir de l’emprise, de l’impasse, c’est possible…

Peur de la mort et Autres Questions Existentielles

La mort, la liberté, la solitude ou l’absence de sens sont autant d’enjeux auxquels chacun de nous est confronté un jour. Nous pouvons tous faire plus ou moins avec ces questions, bien que…

La mort fait partie de la Vie et nous allons tous nous y rendre à un moment donné… Nous existons aujourd’hui, mais un jour nous ne serons plus. Pas d’autre issue. Un conflit émerge bien sûr de cette tension entre la conscience de l’inéluctabilité de la mort et le désir de continuer à être, à exister. Éviter les situations susceptibles de causer prématurément notre décès n’a rien de pathologique, bien au contraire. Par contre, se sentir en danger permanent, angoissé, anxieux sur ces questions cruciales peut devenir problématique car trop anxiogène. 

A lire également