ArtDanse-Therapie

Art&Danse-Thérapie

Depuis toujours, les êtres humains ont utilisé l’art, pour communiquer, pour s’exprimer, et parfois même pour se guérir. L’art-thérapie n’est pas une déviation thérapeutique de l’activité artistique, mais une démarche qui rassemble les conditions de la création.

Quand une personne s’exprime, elle est « Créateur », elle échappe à sa condition de créature, pour un instant. C’est du fait même de ce processus de création que la personne se transforme, qu’elle permute en un « Autre », tout en restant elle-même. Ainsi, la valeur thérapeutique de l’art-thérapie n’est pas l’œuvre elle-même, mais bien le processus de création qui contribue à la construction d’un espace symbolique entre thérapeute et patient.  » L’œuvre est là. Elle n’a pas à être interprétée. Ce qui est important est ce qui se passe pendant sa construction, ce qui est en mouvement.

Le processus de transformation de la personnalité agit au travers d’une expression libre et spontanée. Ces expressions spontanées (argilemasquepeinturesculpture, mouvement… ) sont révélatrices de transformations inconscientes. Elles participent à la ré-équilibration de la vie consciente.


De l’utilisation de la mythologie en art-thérapie :

Une des particularités de l’Analyse des Mythes Corporels se trouve dans l’utilisation thérapeutique des contes et des mythes.
Le conte et le mythe racontent le processus d’une métamorphose. Celle du héros qui, au travers des épreuves et d’un voyage périlleux, est initié et gagne un niveau supérieur de conscience. En tant que récit d’initiation, le conte et le mythe ont une fonction psychothérapeutique car ils proposent des solutions et contribuent au processus de maturation identitaire qui est le processus d’individuation, selon la terminologie de C.G.Jung. Avec la compréhension des mythes collectifs qui s’expriment dans les récits, on approche une compréhension plus profonde et authentique de nos mythes personnels.

De la danse et du mouvement dansé :

L’Art&Danse-Thérapie facilitera la dissolution des blocages du corps, des émotions longtemps refoulées, d’un mental trop prégnant. Il s’agira alors par un accompagnement ajusté, un pas de deux qui est le fruit d’une alliance thérapeutique d’accueillir les sensations corporelles, les émotions ce qui permettra au danseur de mieux se connaître parce qu’il ou elle pourra se connecter à son énergie vitale.

A lire également