Psychothérapie humaniste-Buddha

Psychothérapies Humanistes

La psychothérapie humaniste privilégie

– l’auto-conscience dans son attitude naturelle à l’auto-régulation et au développement

– Le ressenti émotionnel et la capacité créative qu’a toute personne de donner un sens au expériences de sa vie dans toute leur complexité, incluant les forces « négatives »

– la spiritualité et les expériences de conscience modifiée.

Psychothérapie Existentielle

La Thérapie Existentielle est une approche dynamique qui s’intéresse aux enjeux profondément enracinés dans l’existence humaine. Nous avons tous à confronter des enjeux inévitables au nombre de 4 que sont l’absence de sensl’isolement, la liberté et la mort. Au coeur de ces thématiques, viennent se loger des conflits générant de l’anxiété, de l’angoisse, de la dépression (Cf Irvin Yalom/Alfonso Santarpia)

– Concernant la quête de sens, le conflit central se situe entre notre motivation à la recherche de sens et le vide auquel notre conscience est souvent confronté sur le sujet de notre parcours existentiel ;

– Concernant l’isolement, le conflit central se situe entre la conscience de la solitude, des séparations à vivre, de notre désir de contact, de nos lieux de sécurité culturels et affectifs et notre motivation, désir d’ appartenir à des groupes plus grands que notre individualité ;

– Concernant la liberté, le conflit central se situe dans la tension entre notre liberté illimitée et notre besoin de sécurité et de contrôle ;

– Concernant la mort, le conflit central se situe dans la tension de l’inévitabilité de la mort et notre désir profond d’exister.

L’approche centrée sur la personne (ACP)

C’est une thérapie par la parole en face-à-face qui repose sur la relation entre le psychothérapeute et le client et sur les capacités de ce dernier à se réaliser. Elle se centre sur la personne et non sur le problème, le trouble ou le symptôme. Elle est non directive et privilégie l’écoute de thérapeute et l’accueil des thèmes qui surgissent spontanément au cours de la séance. L’enjeu de cette psychothérapie est la confiance dans la personne, dans ses capacités à résoudre par lui-même les difficultés qu’il rencontre et à élaborer ses propres solutions.

Psychothérapies à médiations corporelles ou Somatothérapies

Le corps a une mémoire qui retient sous forme de tensions, maladies, postures, émotions et traumatismes non résolus. Ceux-ci sont encapsulés dans un ensemble de contractures musculaires chroniques, que l’on développe pour survivre et qui sont l’inscription dans le corps de mécanismes de défense.

L’énergie sexuelle et l’énergie psychique circulent dans le corps de façon ondulatoire et cette énergie est souvent bloquée par des tensions musculaires. Elle ne circule plus. La respiration est gênée, la sensation et l’émotion moins présentes, la vitalité basse. Cet état de blocage peut empêcher de s’investir dans son travail, d’écouter de la musique, de regarder une oeuvre d’art, d’être dans une relation d’intimité, de vivre pleinement, etc… Il est conseillé alors de travailler sur les 7 segments corporels où sont logés les tensions musculaires (Wilhelm Reich/Alexander Lowen, etc…)

A lire également